Le portrait

Bodet : le virage numérique d’un expert du temps

Bodet : le virage numérique d’un expert du temps

Après 150 ans d’existence, Bodet est toujours leader dans la gestion du temps. L’entreprise a su exploiter très tôt les leviers du digital pour consolider son activité en France, se développer à l’international et améliorer la satisfaction de ses clients. Focus sur une entreprise industrielle qui marie tradition et modernité.

Bodet : champion Français qui rayonne à l’international

Avec 5 filiales européennes, un réseau de 300 distributeurs dans le monde et des produits vendus dans plus de 110 pays, Bodet est le champion français de la mesure du temps à l’international ! Depuis près de 150 ans, l’entreprise développe des solutions de mesure et de gestion du temps sur ses sites de Trémentines et Cholet (Maine-et-Loire) autour de plusieurs activités complémentaires : la restauration d’horlogerie d’édifice, les tableaux d’affichage sportif, la conception d’horloges et le développement de logiciels de gestion de temps. « Nous sommes le plus gros fabricant d’horlogerie industrielle européen » explique Jean-Pierre Bodet, PDG de l’entreprise. « Nous misons beaucoup sur l’exportation, 25% de nos produits sont destinés aux marchés étrangers ».

De l’horlogerie traditionnelle à la gestion informatique du temps

La particularité de Bodet est d’avoir conservé son activité d’origine en la faisant évoluer tout en prenant le virage du numérique. Intégrer les nouvelles technologies est depuis bien longtemps au cœur de la stratégie de l’entreprise « En 1973 déjà, je cherchais de nouveaux marchés pour assurer la croissance de l’entreprise. Dans les années 80 suite à l’arrivée en France du micro-ordinateur industriel, nous avons sorti le 1er système de calcul de temps de présence en entreprise sur micro-ordinateur ».

Une activité qui n’a cessé de se développer depuis et qui a nécessité d’intégrer de nouvelles compétences dans l’entreprise. « Nous avons recruté une équipe de jeunes ingénieurs » explique Jean-Pierre Bodet, lui-même ingénieur. Un département dédié accueille désormais cette activité logicielle, dans un bâtiment moderne. « Nous avons investi pour être attractifs auprès des jeunes ».

Avec près de 12% de croissance en 2017, la stratégie de diversification de l’entreprise a porté ses fruits. A la clé, des besoins en recrutements pour accompagner le développement de l’entreprise, notamment à l’international : « Nous avons aujourd’hui 30 postes ouverts. Nos produits sont très techniques, nous recherchons des profils qualifiés du niveau Bac+2 à Bac+5 ». L’apprentissage est une des voies de recrutement privilégiée par l’entreprise qui recrute environ 30% de ses alternants à la fin de leur formation.

La satisfaction client, le maître mot

« Si nous innovons, c’est avant tout au service de la satisfaction de nos clients : secteur public et industries » précise Jean-Pierre Bodet. Le centre de support clientèle de l’entreprise compte près de 45 personnes. Et la relation client ne s’arrête pas à la vente : « la plupart de nos produits sont vendus avec un contrat de service ». Le numérique permet à Bodet d’aller plus loin notamment en matière de maintenance des équipements « Nous travaillons aujourd’hui sur la maintenance prédictive. Les données que nous recevons de nos horloges connectées nous permettent d’anticiper d’éventuelles pannes, et d’intervenir avant qu’elle ne se produisent ». Une voie que l’entreprise compte explorer davantage dans les années à venir.