Le portrait

Jacomex : une PMI 4.0

Jacomex : une PMI 4.0

En quelques années, la PMI industrielle Jacomex, spécialiste de la conception de produits de confinement de haute qualité, a plus que doublé son chiffre d’affaire.  De l’automatisation au développement à l’international, focus sur une stratégie de développement réussie.

Maitriser sa production pour garantir une qualité optimale à ses clients français et internationaux est une priorité pour Jacomex. C’est la raison pour laquelle ses produits sont fabriqués en France dans son usine de Dagneux et distribués ensuite dans l’Hexagone, en Europe et en Asie. Plusieurs techniciens commerciaux formés à l’anglais en lien avec l’UIMM de l’Ain veillent à la bonne installation et à la maintenance des équipements à l’étranger. « Nous nous développons beaucoup à l’international, explique Jean-Pierre Manchon, Président de Jacomex. Nous créons cette année deux nouveaux postes pour accompagner ce développement ».  

Se réinventer à l’ère numérique

La PMI, qui a opéré sa transition numérique il y a déjà plusieurs années, se réjouit de disposer aujourd’hui d’une organisation qui lui assure plus de rapidité et lui permet de se concentrer sur des opérations à forte valeur ajoutée.

L’ensemble des équipements de Jacomex a ainsi été renouvelé. Initialement composé de 27 machines, le parc technique s’articule aujourd’hui autour d’une machine de découpe laser, d’une presse plieuse à axes numériques et d’une cabine de soudure robotisée. « Nous sommes une petite entreprise mais nous avons été robotisés bien avant les autres, avec un bénéfice important en termes de qualité de travail », souligne Jean-Pierre Manchon.

Automatiser et communiquer

« L’usine 4.0, c’est surtout de la communication » continue Jean-Pierre Manchon. « Diffuser de l’information et la bonne, être transparent et faciliter la vie des gens. Si une innovation ne facilite pas la vie de l’entreprise, alors elle est mauvaise. L’usine 4.0, c’est aussi plus de sécurité. »

En parallèle des investissements matériels, l’organisation du bureau d’étude a été repensée et un nouvel Enterprise Resource Planning (ERP) a été installé. L’intérêt de ce logiciel de gestion automatisé est multiple : un accès à l’information unifié, plus de ressaisies, une prise de décision optimisée et une meilleure satisfaction client. « Grâce à l’ERP, je peux par exemple me connecter à l’étranger au système et présenter des plans de pièce en 3D avec la possibilité de modifier le plan à distance et en temps réel », conclut Jean-Pierre Manchon.

Dans cette petite industrie 4.0, la ressource humaine est au cœur de la performance. « Mon rôle principal est bien de faire en sorte que nos collaborateurs se sentent bien, qu’ils restent à nos côtés, qu’ils bénéficient de formation et qu’ils continuent à s’investir ».

Jacomex, spécialiste des “boîtes à gants”

La spécialité de Jacomex, ce sont les « boîtes à gants », qu’elle conçoit et fabrique depuis son site à Dagneux dans l’Ain. Il ne s’agit pas de celles que l’on trouve dans les véhicules, mais de boîtes de confinement qui permettent de manipuler un objet en toute sécurité. De nombreux secteurs font appel aux savoir-faire de Jacomex : instituts de recherche, entreprises pharmaceutiques, universités… Résolument tournée vers l’international, la PMI de 30 salariés a ouvert une filiale en Inde et dispose de divers points de distribution en Europe. Elle réalise la moitié de son chiffre d’affaire à l’étranger.