Le portrait

L’automobile de demain se dessine chez Bosch Moulins-Yzeure

L’automobile de demain se dessine chez Bosch Moulins-Yzeure

Christoff Wachendorff a pris la tête du site de Bosch Moulins à Yzeure dans l’Allier il y a moins d’un an. Il revient sur les leviers de performance du site et partage la vision de l’entreprise concernant l’usine 4.0

Le site de Bosch Moulins-Yzeure est-il « 4.0 » ?

La connexion de nos machines, qui est au cœur de l’industrie 4.0, a commencé il y a 12 ans au sein de notre usine mère en Allemagne. Aujourd’hui, les équipements du site sont tous interconnectés avec les usines Bosch à l’international, si bien que le responsable de fabrication d’une usine a accès aux performances des autres sites mondiaux en temps réel. C’est un élément clé qui nous a aidés à parvenir au niveau de compétitivité que l’on a aujourd’hui, en étudiant l’organisation de chaque site pour identifier les meilleurs leviers d’efficacité.

Quelle est la spécificité du site de Bosch Moulins-Yzeure ?

Nous fabriquons les même produit que nos usines partenaires présentes partout dans le monde (Chine, Inde, Japon, Russie, Allemagne, Etats-Unis, Brésil, Mexique…), à savoir les systèmes ABS et ESP. Nous avons fait ce choix car cela nous permet de travailler ensemble à des axes d’amélioration. Notre site se distingue par des performances de très haut niveau qui s’appuient sur l’expérience de nos équipes. Le groupe Bosch veut continuer à investir en France. Contrairement aux idées reçues, nous pouvons être aussi compétitifs que la Chine ou l’Inde.

Quel est l’impact de cette organisation sur le travail de vos équipes ?

Notre façon de travailler a évolué. Certaines activités sont aujourd’hui automatisées. Nous mettons un point d’honneur à ce que nos salariés soient formés aux nouveaux équipements et accompagnés face au changement. Tout le monde doit être formé et qualifié. Nous travaillons au quotidien pour accroitre nos performances. Demain les machines nous proposerons des améliorations à apporter et la valeur ajoutée de nos équipes sera dans la priorisation et la prise de décision. La formation joue donc un rôle essentiel.

Prévoyez-vous des recrutements ?

Oui, nous recrutons dans le cadre de l’intégration de notre 3e ligne de production, notamment des techniciens de maintenance et du personnel d’encadrement. Des postes sur lesquels nous avons du mal à trouver des candidats.  En 2018, nous devrions recruter près de 20 personnes.

Quelle est votre vision de l’automobile de demain ?

L’usine de Moulins est pleinement impliquée dans la réflexion sur l’automobile de demain au niveau du groupe. Notre unité a élaboré une stratégie qui repose sur le développement de produits et de systèmes permettant aux véhicules de rouler de façon autonome. Cela passe beaucoup par des capteurs capables d’identifier leur environnement et par des systèmes de pilotage automatique. L’objectif du groupe Bosch est de développer ces éléments pour une cible de constructeurs.

Bosch Moulins-Yzeure est spécialisé dans la fabrication de systèmes ABS et ESP qui apportent plus de stabilité aux véhicules au moment du freinage. Près de 4 millions de pièces y sont produites chaque année ; avec l’objectif d’atteindre 6 millions de pièces à l’horizon 2019 grâce à l’intégration d’une 3e ligne d’assemblage. Le site accueille également la plateforme logistique pour la partie Bosch Thermo-Technologie France. Le site de Bosch Moulins-Yzeure fait partie d’un réseau de 11 usines à travers le monde.