Décryptage

RSE : un enjeu majeur pour les entreprises industrielles

RSE : un enjeu majeur pour les entreprises industrielles

Convaincue que la RSE est un formidable levier de compétitivité pour les entreprises industrielles, l’UIMM La Fabrique de l’Avenir est engagée depuis 2012 sur ce sujet au service des entreprises qu’elle représente en soutenant une approche de performance globale.

Pour l’entreprise, s’inscrire dans une démarche RSE est une opportunité pour formaliser et piloter son projet d’entreprise avec une vision à long terme et des axes stratégiques en y intégrant des considérations environnementales, sociales et sociétales. Cela lui permet également de motiver ses collaborateurs en donnant du « sens » au travail. C’est aussi l’occasion pour l’entreprise de connaitre ses forces pour valoriser ce qu’elle fait de bien et ainsi se rendre attractive en interne et en externe mais aussi de repérer ses faiblesses pour définir une stratégie de gestion des risques. La RSE est également une opportunité d’interagir avec son écosystème industriel et territorial (écoles…).

Les atouts des entreprises responsables

Par ailleurs, les exigences commerciales s’accroissent et la législation évolue au niveau international, européen et national (déclaration de performance extra-financière, loi « devoir de vigilance »…). Dans certains secteurs, les démarches RSE sont devenues indispensables pour répondre aux exigences du marché. Aujourd’hui, de plus en plus d’appels d’offres et de contrats commerciaux contiennent en effet des clauses liées à la RSE. Face à ces évolutions, s’engager dans une démarche RSE devient un atout concurrentiel et non une contrainte.

Les entreprises industrielles peuvent tirer parti d’une démarche RSE de multiples manières. Par exemple, les économies d’énergie se traduisent naturellement par des économies de charges. La mise en place de politiques de recyclage peut également s’avérer rentable sur le long terme, de même qu’une politique de ressources humaines plus dynamique peut entraîner des avantages durables par le biais d’une plus grande motivation des salariés. L’innovation, liée à une démarche RSE, est également une source de développement et de différenciation sur le marché.

Cette vision de la RSE doit permettre de renforcer la compétitivité et le développement de l’entreprise et son attractivité auprès des clients, des collaborateurs, des fournisseurs et plus généralement du tissu socio-économique.

Accompagner les TPE-PME

LUIMM La Fabrique de l’Avenir a ainsi participé avec la FIM via l’Union de normalisation de la mécanique, à un référentiel normatif officiel (FDE 01-001), adopté en septembre 2014 avec la participation des parties prenantes (syndicats, ONG, universitaires). Ce référentiel est une déclinaison officielle de l’ISO 26000 avec une approche pro-industrielle, pragmatique et calibrée pour les PME.

Dans un second temps, l’UIMM La Fabrique de l’Avenir a lancé en 2017 sa démarche RSE. L’objectif est de doter le réseau des chambres syndicales territoriales de compétences « référencées » pour accompagner les TPE-PME industrielles dans un projet d’entreprise global, responsable et performant.

Ce dispositif s’appuie sur le référentiel normatif ainsi que sur un guide de bonnes pratiques et un outil de diagnostic RSE en cours d’élaboration. Une réflexion sera également menée sur la création d’un « label » UIMM.